logo




EDITORIALLA SAGA DU PLU

Nous avons prévenu. Nous avons défendu nos idées. Nous allons continuer de le faire.

Dans notre article de Vauhallan mag' novembre 2016, nous vous avons conviés à retrouver sur ce site les différentes étapes et rebondissements de l'élaboration du Plan Local d’Urbanisme débuté officiellement lors du conseil municipal du 17 juin 2014.

Vous pouvez lire cette saga en cliquant sur le lien suivant : SAGA

 

Le sujet PLU a bien failli être clos le 14 avril 2016 avec la délibération "approbation du PLU", votée unanimement et uniquement par l'équipe "majoritaire", ceci malgré toutes les remarques et contestations reçues pendant l'enquête publique de fin 2015 et nos différentes déclarations ou écrits pendant 2 ans.

Mais depuis cette date, une dizaine de recours a été envoyée au tribunal administratif, nous même ayant préféré écrire au préfet, obligeant le maire à se résoudre à mettre au vote lors du conseil du 6 septembre une délibération "abrogation du PLU" dont le contenu "autorise le maire à engager la procédure d’abrogation de la délibération du 14 avril 2016".

Lors du dernier conseil municipal du 6 septembre, en présence d'une vingtaine de Vauhallanais, Mr François Hillion a expliqué que ce revers était de la faute du commissaire enquêteur, jugé "incompétent" et qu'il y avait quelques problèmes de forme dont il n'était bien sûr pas responsable.

Tout ceci est facile, rappelons que comme le note le commissaire enquêteur "la procédure d'élaboration prévue semble avoir été respectée".

Dans la forme pourquoi pas, mais dans la méthode et la concertation le compte n'y est pas.

 

Dernier exemple lors de la commission urbanisme du 31 aout 2016, ou nous avons découvert que Monsieur Hillion avait fait appel au cabinet d'avocat FIDAL sans aucune concertation ni même information préalable avec vos élus. François Hillion a affirmé pendant cette commission que ce cabinet n'avait émis que 2 documents en juillet et aout 2016 alors que leur contenu faisait apparaitre qu'il existait un autre document daté de mars 2016. Celui-ci indiquait, avant le vote du PLU du 14 avril 2016 les faiblesses du PLU et les risques encourus d'annulation.

Monsieur Hillion a caché cela, et a souhaité cependant passer en force.

 

Plus de concertation et d'écoute aurait certainement permis de ne pas en arriver à ce fiasco et à dépenser près de 10.000 euros en frais d'avocat avec notre argent de contribuable.

 

Pour abroger le PLU, une nouvelle enquête publique doit être lancée. Nous incitons tous les Vauhallanais à s’exprimer, afin d’émettre toutes leurs remarques et propositions qui, nous l'espérons, seront le point de départ de l’élaboration du nouveau PLU.

 

PLU que nous souhaitons équitable, prenant en compte de façon réellement équilibrée les enjeux de notre commune fixés par les 2 axes majeurs voté en juin 2014, sans léser quiconque, sans clientélisme et dans l’intérêt commun.

 

Nous avons prévenu,

nous avons défendu nos idées,

nous allons continuer de le faire.

 

La concertation n'est pas un vain mot. C'est pour nous un fonctionnement démocratique "normal". Nous nous efforçons de travailler dans ce sens car nous restons persuadés que cela est possible dans une petite commune comme la notre, et nous continuerons à nous attacher à faire respecter les règles démocratiques les plus élémentaires dans la concertation la plus large, pour Vauhallan et pour tous les Vauhallanais.